Site en construction

Vous êtes ici

Court-Miracles

  • Durée : 1 h 10
  • France
  • Tout public
  • 212 vues

Le Boustrophédon

Jonglage, ballet sur roulettes, acrobaties à plusieurs sur un fil, marionnettes,… À mi-chemin entre pantin et humain, un cirque de faux-semblants et de vrais personnages…

La guerre est finie. Tous les miraculés, blessés ou infirmiers du camp n° 12 ont survécu à la guerre et n’ont donc guère le choix que de continuer à vivre et reconstruire leur ville…

 

Un orchestre de manchots joue pour le défilé des vainqueurs. Un vieux cul-de-jatte fait la manche dans la rue avec des tours de jonglage. Plus tard, un cirque s’installe et une poignée d’artistes polyvalents et pathétiques donnent un spectacle pour raviver les rêves. Tout est à reconstruire. Sur une musique d’accordéon, la fourmilière humaine est au travail. Les utopies reviennent... Il y a un air de printemps…


Le cirque est la guerre : deux univers diamétralement opposés ; pourtant, ils se trouvent ici réunis. Le cirque à la guerre, c’est un peu la fleur qui éclot sur le pavé.

 

Dans Court-Miracles, inspiré par un séjour à Gaza des membres de la Compagnie Boustrophédon en 2005, les personnages, même abîmés par la guerre, peuvent rire jaune d’une situation très sombre. Intrigants, effrayants, drôles et tendres, à mi-chemin entre pantins et humains, ils réinventent leur quotidien, improvisant un orchestre farfelu, jonglant avec des objets inattendus, rafistolent les copains mal en point, et même, chassent le rat !

 

Comme en équilibre sur un fil, ce Court-Miracles laisse, par instant, apparaître l’ombre de la délicatesse et de l’héroïsme. C’est alors que les marionnettes s’entremêlent, avec espoir, pour mettre en scène la grandeur humaine.

Distribution et mentions légales

Création collective
Mise en scène : Christian Coumin
Création Lumières : Arno Veyrat
Construction structure : Serge Calvier et Sylvain Vassas Cherel / Nil Obstrat
Régie technique : Thomas Maréchal
Interprétation : Loïc Apard, Lucie Boulay, Johanna Ehlert, Matthieu Siefridt
Aide à la création : Studio Lido, Centre des Arts du Cirque de Toulouse ; Régime d'Assurance Chômage des intermittents du spectacles ; La Paperie, chez Jo Bithume, lieu des fabrique des arts de la rue - Angers ; SOIT ! Festival des arts de la rue et du cirque - Cergy ; Ville de Cergy ; Nil Obstrat, Centre de création artistique et technique - Saint-Ouen l'Aumône ; ARTO, Festival de rue - Ramonville
Soutien : Fonds d'Action artistique Festival d'Avignon et Compagnie 2007 ; Cirque O Présent ; La Grainerie, Fabrique des arts du cirque - Balma ; La Pallène - Rouillac ; Centre Culturel - Ramonville ; Théâtre de la Digue - Toulouse ; Ville de Toulouse ; Région Midi-Pyrénées ; Préfecture Région Midi-Pyrénées ; Ministère de la Culture et de la Communication DRAC/DMDTS
Crédits photos : Maurice Melliet

Plus d'infos

  • Lieu de captation : Cour du Centre Culturel de la Visitation
  • Collection : Mimos 2008

Contenus associés

  • France
    Le Boustrophédon

    Réflexion sur notre humanité, drôle, décalée et émouvante…

Contenus suggérés

  • Pays-Bas
    Duda Paiva Company

    Un univers fantastique et humoristique avec une marionnette géante qui fait “corps” avec ses deux manipulateurs...

  • Espagne
    Bambalina Teatre

    Carmen revu et corrigé, version avec marionnettes et théâtre d’objets, en direct du Sud et de la fête !

  • Israël

    Un double fascinant, organique, entre objet (la marionnette) et humain (le manipulateur).