Vous êtes ici

Requiem à deux balles

  • Durée : 25 minutes
  • Europe
  • Tout public
  • 882 vues

Cie Troisième Génération

Variations tragi-comiques par un groupe de jeunes au bout du rouleau. Un hymne à la vie totalement inattendu, drôle et débordant d’énergie !

Comment aborder le thème de la Mort (qu’elle soit physique, menace, libération, métaphore ou absurdité) avec légèreté, ironie et recul... ? En trois tableaux distincts (L’amour, La liberté et La vie) et une suite de saynètes rocambolesques, cinq personnages nous emportent dans une « chorégraphie » entre la vie, la mort et le suicide (raté ou pas), en véritable pied de nez à la tragédie...

 

Requiem à deux balles est un spectacle de mime burlesque, orchestré au millimètre et destiné à tout public, qui allie humour et rythme à la poésie des images créées par l'ensemble des cinq comédiens-mimes. Il est bien question de la mort dans tous ses états et sous toutes ses formes, qu'elle soit accidentelle, menace, préméditée, libération, métaphore ou absurdité... Mais derrière ces ""drames"", c'est bel et bien une ode à la vie qui va se tramer, bifurquer, et se célébrer à travers ce découpage en triptyque. Chacun des trois tableaux est annoncé par une pancarte à la manière des mimodrames ou des films muets, et tenue par le personnage dont il sera question dans la scène.

Distribution et mentions légales

  • Conception/Mise en scène collective Régie : Maria Cadenas
  • Interprétation : Agnès Delachair, Sergi Emiliano, Arianna F. Grossocordón, Guillaume Le Pape, Mattia Maggi
  • Production : Cie Troisième Génération

Plus d'infos

  • Lieu de captation : Jardin de Vésone
  • Collection : Mimos 2015

Photos

Contenus suggérés

  • France

    Fondée, en 2009, par six comédiens de différentes nationalités, la Compagnie Troisième Génération fait partie de la troisième génération (d’où son nom) qui aborde le théâtre depuis une perspective à la fois visuelle et dramatique.

  • Espagne

    S’appuyant sur la commedia dell'arte, le cinéma muet, la marionnette, le théâtre de cabaret ou l’esthétique de Kantor, un théâtre masqué qui décrit un monde où se perdent des humains avant de se redresser et de trouver de nouvelles alternatives.