Site en construction

Vous êtes ici

Fidèle à l'éclair

  • Durée : 45 min
  • Belgique
  • Tout public
  • 91 vues

Cie Dame de Pic / Karine Pontiès

Un solo de Karine Pontiès sur le thème ancestral, énigmatique et poétique de l'épouvantail.

Un corps, celui du croquemitaine, personnage effrayant, dont le rôle est de marquer les interdits sur des moments ou des lieux considérés comme dangereux, s’emmêle les guibolles et les bras, comme poussé par un vent fort. Il va et vient avec des gestes bizarres, des effacements et des agrandissements subits. Il s’étire à outrance, balbutie, puis se libère et part gambader dans le jardin, chute et se relève.

 

Le sang lui monte à la tête : joues gonflées, il semble prêt à exploser.

 

Comme tout être malmené par une foule de sentiments. Il assume sa fonction de redresseur de torts : ne pas stagner sur sa baguette. Il est né comme ça, sur un coup de colère  et par un temps de rage.

Distribution et mentions légales

Conception / Chorégraphie : Karine Ponties
Lumières : Florence Richard
Costumes : Samuel Dronet
Régie Générale : Julie Petit-Etienne
Danseur : Claudio Stellato
Musique : God Speed You Black Emperor
Production : Compagnie Dame de Pic / Compagnie Karine Ponties
Coproduction : Centre Chorégraphique National d'Orléans (Accueil Studio 2008 / Ministère de la Culture) ; O Espaço do Tempo / Montemor-O-Novo ; Théâtre Les Tanneurs / Bruxelles
Résidence : Théâtre Les Tanneurs / Bruxelles ; Charleroi / Danses, Centre Chorégraphique de la Communauté Française de Belgique
Soutien : Ministère de la Culture de la Communauté Française Wallonie - Bruxelles / Service de la Danse ; WBI (Wallonie - Bruxelles International)
Crédits photos : Maurice Melliet

Plus d'infos

  • Lieu de captation : Le Palace
  • Collection : Mimos 2009

Contenus associés

  • Belgique
    Cie Dame de Pic / Karine Pontiès

    Triple projet : pièce chorégraphique, livre et réalisation d'un film d'animation. Holeulone transforme la quête de soi en un corps-à-corps désespéré.

Contenus suggérés

  • Belgique
    Claudio Stellato

    Le Moi et l’Autre cohabitent dans un seul corps, hésitent entre deux manières d’exister. L’inerte prend vie et ce qui est en vie échappe à sa propre pesanteur. Une création défiant les lois de la physique et se jouant malicieusement des perceptions.

  • Belgique
    Claudio Stellato

    Une performance époustouflante qui fait danser et chanter des bûches de bois…