Vous êtes ici

Waves

  • Durée : 25 min
  • Corée du Sud
  • Tout public
  • 960 vues

Sun-A-Lee

Une exploration sensorielle de chaque articulation du corps humain qui donne naissance à des “micro-mouvements”, en totale symbiose avec les objets, la musique ou un partenaire humain…

Abyssale et étrangement sensuelle, c'est une rencontre entre ondes sonores et énergie du mouvement. Musique, voix et sons extérieurs produisent des réactions à l’intérieur d'un corps et s’amplifient jusqu’à devenir gestes et danse. Ils révèlent les mouvements minuscules et enfouis au plus profond de la chair, en attente d’un rythme sur lequel ils peuvent rebondir ; s’élargissant, ils émettent une énergie qui jaillit hors du corps : c’est la danse des Waves.
La chorégraphe-danseuse Sun-A Lee mène une recherche où la moindre articulation des doigts, voire des doigts du pied, devient le moteur d’une exploration jouissive du potentiel kinesthésique du corps humain. Elle s’attache à comprendre comment ce “micro-mouvement” peut s’accorder avec les objets, la musique et/ou un partenaire humain et développe un travail sur le corps, l’espace et la distance.
« Quand la musique commence, mon énergie accélère la pulsation du cœur. Je sens que le sang circule dans mes veines, transmettant partout dans mon corps des vagues d'une intensité croissante. Elles dansent dans mon for intérieur et deviennent perceptibles, en tant que mouvements, à l'extérieur. »

Distribution et mentions légales

  • Chorégraphie/Interprétation : Sun-A Lee
  • Musique originale : Benga (Intro, Electro Musik, Duel), Skream (Dutch Flowerz)
  • Production : Cie Sun-A Dance
  • Co-production : Centre Chorégraphique National de Caen/Basse-Normandie
  • Soutien : Sidance ; Arts Council Koréa

Plus d'infos

  • Lieu de captation : Centre culturel François Miterrand
  • Collection : Mimos 2013

Photos

Contenus associés

  • Corée du Sud

    Touch ! parle de perte, d'absence et aborde le renfermement sur soi et la perte du lien au monde. Performing Dream raconte la difficulté de Sun-A Lee à trouver le sommeil quand les yeux du public se posent sur son corps.