Site en construction

Vous êtes ici

Penzum

  • Durée : 50 min
  • France
  • Tout public
  • 425 vues

Atelier 3+1/Josef Nadj - Josef Nadj

La rencontre d’un danseur-chorégraphe exigeant et passionné, et d’une contrebassiste iconoclaste.

Sur scène, deux tables et un tableau de papier blanc sur lequel dessiner. Une contrebassiste, un masque africain posé sur la figure, fait face à un personnage dont le masque en aluminium représente le visage d’une femme...
Hommage au poète hongrois Jozsef Attila (1905-1937), Penzum réunit le danseur-chorégraphe Josef Nadj et la contrebassiste Joëlle Léandre (bien connue de la scène jazz et musique contemporaine). La performance raconte l’amour (non partagé) que le poète, schizophrène, éprouvait pour sa psychothérapeute Flora Kozmut, à travers les lettres qu’elle l’obligeait à écrire dans le cadre de sa thérapie. Désespéré, il finira par se suicider.

 


Petite forme scénique, Penzum mêle finement danse et musique et invite un troisième partenaire : le dessin au charbon. Parés de masques et de costumes se jouant des identités sexuelles des performers, les corps deviennent matière dansante et picturale. L’improvisation libre trouve ici sa pleine expression ; avec ce qu’elle suppose d’unique et d’instantané, d’imprévisible et d’irréparable. Avec aussi ce qu’elle requiert d’écoute et de disponibilité, d’ouverture à l’autre. Il s'agit de la première production de la nouvelle compagnie de Josef Nadj,  après son départ du CCN d'Orléans.

Distribution et mentions légales

  • Conception, interprétation : Josef Nadj (danse), Joëlle Léandre (contrebasse)
  • Création lumières : Christian Scheltens
  • Décor : Julien Fleureau
  • Masques : Jacqueline Bosson
  • Costumes : Aleksandra Pešić
  • Production : Atelier 3+1 ; Centre chorégraphique national d’Orléans
  • Crédit photos : Francis Aviet

Plus d'infos

  • Lieu de captation : Le Palace
  • Collection : Mimos 2017

Photos

Contenus associés

  • France
    Atelier 3+1/Josef Nadj

    Création de Josef Nadj sous la forme d’un quatuor, Paysage inconnu évoque l’emprise que peut exercer la nature, le paysage arpenté par l’homme en autant de tableaux mis en perspective par rapport à la puissance de la rencontre avec l’animal.

Contenus suggérés

  • Etats-Unis
    The RICOCHET Project

    Esthétique épurée, corps et âmes mêlés, un duo d’une force incroyable et d’une grâce infinie…

  • France
    Rémi Boissy
    Collectif Fearless Rabbits

    Entre horizontalité et verticalité, un retour à nos origines…

  • Belgique
    Alexander Vantournhout

    Quand le corps se révèle un passionnant champ d’expérience.