Site en construction

Vous êtes ici

Pantomime, littérature et arts visuels : crise de la représentation (1820 - 1880)

  • Thèse
  • France

Isabelle Beaugé

Alors que le mime Deburau triomphe au Théâtre des Funambules, entre 1820 et 1846, et consacre l’art de la pantomime blanche dont il définit les règles, les grands écrivains du milieu du XIXème siècle en France se posent la question du rapport entre le langage et le visuel. Une esthétique de l’écriture pantomimique se dessine, alors que certains de ses éléments caractéristiques contaminent le domaine littéraire. La pantomime, envisagée à partir de ses rapports avec l’écrit, mais aussi avec la photographie, la danse, la sculpture et la bande-dessinée, permet d’éclairer le débat sur une nouvelle complémentarité entre parole et image.

Plus d'infos

  • Date de création : 1995
  • Langue : Français
  • Université Paris 3 :